Le sport en Oz’

L’ Australie est une nation sportive, vous pouvez en être sûrs. Les Australiens, qui ont pourtant beaucoup de problème avec l’obésité, sont globalement très sportifs (en fait, ils sont soit gros, soit sportifs ! Cliché ? Pas tant que ça …).

 

Parmi les plus populaires :

  • Le football australien, (Aussie football, ou footie) : un sport  farfelu qu’ils sont les seuls à pratiquer
  • Le surf, bien sûr !
  • Le rugby à XIII et à XV (Rugby league ou Rugby Union), le sport roi !
  • Le cricket (il faut bien être anglais pour ça …c’est tellement ennuyeux)
  • Et beaucoup d’autres …

LE FOOTBALL AUSTRALIEN

Un sport qui n’existe qu’en Australie, c’est le football australien. Il l’appellent juste football, ou footie. Ce sont les Australiens qui l’ont inventé, les Australiens qui y jouent, et pour le reste du monde, ça semble … très étrange. C’est un mélange entre le rugby, le foot, le volley, et le hand-ball. Petit aperçu de ce sport, so Aussie !

Le terrain : Il est ovale (pas banal), mais ça crée une ambiance sympa. Il est aussi très grand, puisqu’il peut  faire jusqu’à 180 mètres de long !

Les buts :
En fait de but, il y a quatre poteaux, deux grands et deux petits. On marque 6 points quand on tape au pied entre les deux grands, 1 point quand on touche le poteau, qu’on tape entre un grand et un petit, qu’on tape entre les 2 grands à la main, ou que c’est un défenseur qui rentre le ballon entre les 2 grands.

Sur le terrain :
Il y a un bazar monstrueux sur le terrain puisqu’il y a : 18 joueurs de chaque équipe, pas moins de 8 arbitres, tellement le terrain est grand, et des messagers en jaune fluo qui sont en fait des envoyés des entraîneurs pour faire passer les consignes et voir de plus près comment ça se passe. En tout, 44 personnes sur le terrain !

Les règles : Les australiens descendent quand même des anglais, et ça se voit dans les sports qu’ils inventent. Plein de règles, dont la plupart vraiment bizarres. Vous savez désormais ce qu’il faut faire pour marquer des points, mais comment y parvenir ? Le ballon est ovale, on a le droit de le prendre à la main et de courir avec, mais tous les 15 mètres, il faut faire un dribble, comme au hand ball (dribbler avec un ballon oval, faut être adroit!!). On peut faire des passes à la main, mais en le frappant comme au volley, ou au pied comme au rugby. Pas de hors-jeu ou d’en-avant. Pour arrêter un joueur qui a le ballon, on a le droit de le pousser, le tirer, le plaquer, taper dans le ballon, bref, un peu tout : il faut juste éviter de le tuer. On n’a juste pas le droit de le toucher après qu’il ait reçu un ballon envoyé au pied et rattrapé avant qu’il touche le sol…Après il y a tout un tas d’autres règles, ce qui fait tout le charme du jeu (au bout de 4 quart-temps de 20 minutes, certains points restent toujours obscurs).

 

Les trucs marrants :
Les arbitres sont terribles. Ce sont eux qui font les remises en jeu lors des touches (mais pas toutes). Il se mettent face au public et balancent le ballon en l’air et en arrière, et les joueurs se tapent dessus pour le récupérer.

Pour les engagements, il lancent le ballon très fort par terre, et les joueurs s’étripent pour le récupérer après le rebond. Les arbitres font aussi des trucs pas possibles avec leurs drapeaux quand les joueurs marquent des buts, mieux que des majorettes !

A la fin du match, tout le monde envahit le terrain (mais pas avant l’autorisation du speaker. Très disciplinés, les Australiens). Ils amènent tous leur ballon et tapent dans tous les sens, pendant qu’un groupe joue de la musique dans un coin.

Le plus surprenant : la chanson officielle des lions de Brisbane (l’équipe de Brisbane, vous l’aurez compris) est sur le même air que … La Marseillaise ! Un peu plus rock’n roll, avec des paroles en anglais et deux trois variations, mais impossible de se tromper, la Marseillaise est l’hymne de leur équipe. Et personne n’a l’air de savoir que c’est accessoirement l’hymne de notre petit pays.

 

LE RUGBY LEAGUE
C’est ce qu’on appelle le rugby à XIII.
Ca ressemble au rugby à XV (celui qu’on connait tous, où le stade toulousain est la meilleure équipe du monde), avec deux joueurs en moins, pas de soutien au porteur du ballon (donc pas de regroupement), interdiction de disputer la balle au joueur plaqué, mêlées simulées et touches jouées en coup-francs. A chaque fois qu’un joueur est plaqué, on repart en coup-franc de l’endroit d’où il a été plaqué. Mais comme l’équipe en possession ne peut du coup quasiment pas perdre la balle (comme les plus fins observateurs l’auront remarqué), ils n’ont droit qu’à 5 tenus pour franchir le rideau adverse, après quoi ils sont obligés de se débarrasser du ballon par du jeu au pied. Avec ce mode de jeu, tous les postes sont équivalents à peu de choses près, pas de gros et de trois-quarts, juste deux rideaux qui s’affrontent. Les essais ne valent que 4 points, les transformations et pénalités, 2 points et 1 petit point seulement pour les drops.

C’est encore plus brute que le rugby à XV (surtout joué par des australiens qui bouffent des seaux de protéine); moins de subtilités, les joueurs savent à peine faire des passes (sans exagérer), et en gros, ils prennent le ballon et ils se foncent dans le lard : très plaisant à regarder.

Le grand rendez-vous du rugby league, c’est le State of Origin.
C’est une compétition qui regroupe chaque année les deux meilleurs équipe du monde de Rugby League (ou Rugby à XIII) : le New South Wales et le Queensland.

Le Rugby League est populaire en Australie, et quasiment nulle part ailleurs, ce qui explique que ces deux équipes régionales soient capables de battre la Nouvelle-Zélande en Rugby League. Pour le State of Origin, les joueurs partis jouer un peu partout en Australie reviennent dans leur état natal (d’où le nom du tournoi) pour affronter le vieil ennemi. De l’avis d’une majorité d’Australiens, les deux premiers matchs sont truqués (ce n’est arrivé qu’une fois en 25 ans qu’une seule équipe remporte les deux premiers matchs) pour donner de l’intérêt au vrai match, le troisième, qui décide du vainqueur de l’édition.

LE RUGBY UNION

Le rugby à XV est également très populaire, surtout parce qu’il a une plus grande reconnaissance internationale. Les australiens sont quand même 2 fois champions du monde!!

LES AUTRES RUGBY

Le rugby à VII est une forme très physique et très envolée, mais moins pratiquée en Australie. Il sera sport olympique à partir des JO d’été 2016.
Enfin le rugby touch, est la forme qui permet de jouer entre amis ou en famille sans risquer de se blesser. Les plaquages sont simplement remplacés par un toucher à 2 mains.

Laisser un commentaire




Bienvenu au Pérou |
vacances au soleil |
Blog des GODINS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | celivacancesambiance
| D'un pôle à l'autre, il n'y...
| eenjaarinnederland