Kakadu National Parc

29082009

Entre Katherine et Darwin, se trouve le plus grand parc national australien : Kakadu de dimension comparable à l’Aquitaine. Ce qui caractérise ce parc, se sont les marais et les chutes d’eau qui ne se forment qu’à le saison des pluies. A la saison sèche, il laisse place à un paysage de savane et de lits de rivières à sec.

Nous y avons passé 2 jours en le parcourant surtout en voiture. Nous avons vu de nombreuses peintures aborigènes (outils, kangourous, mains, leur « dieu ») racontant leur histoire. Cette fois ci, leur culture était bien présentée et se fut intéressant de se laisser pénétrer par l’âme de ce lieu spirituel. Les points de vue étaient jolis à voir sur cette terre vallonnée et sillonnée de falaises. Nous avons fait une rando très belle un matin de 6h30 à 10h pour résister à la chaleur humide de cette région. Les moustiques y pullulent et après deux nuits à se faire dévorer, nous sommes arrivés à la ville… Darwin !




Katherine Gorges

27082009

Nous avons visité les Katherine Gorges par tous les moyens : baignade, rando, canoë (et oui, il manquait juste l’hélico, mais hors budget !!).

Le premier jour nous avons fait une rando de 12km sous 45°C, enfin d’après le Ranger qui nous interdisait de la faire, jusqu’au deux tiers des gorges. C’était déjà super beau.

Le lendemain, on a remis ça en canoë. On a pu mieux découvrir de l’intérieur ces gorges profondes et majestueuses. Le fil rouge était de trouver des petits coins pour sauter et se rafraîchir. Au cœur de ces parois ocres à jaunes, on a encore passé une journée bien intense dont les épaules se rappelleront.




De Alice Springs à Mataranka

25082009

Nous avons fini de visiter le Red Center par deux excursions en vélo : Météorite craters et Rainbow valley. Nous avons ensuite passé le weekend à Alice Springs profitant bien de la piscine d’un camping où nous étions comme chez nous !!

Un événement à but non lucratif se tenait également ce weekend là. Il rassemblait des voitures décorées et provenant de tous les coins de l’Australie. Cette association appelée Variety Bash récolte des fonds pour les enfants handicapés et fait chaque année un circuit différent. Nous avons été impressionnés par le dévouement des familles australiennes qui passent leurs vacances de telle manière.

Après un tour au marché le dimanche matin pour faire un petit plein de fruits et légumes, nous avons repris la route en direction de Darwin. Deux jours de conduite avant d’atteindre la ville thermale de Mataranka. Nous avons profité des sources chaudes (eau à 34°C) qui coulent au milieu des palmiers. Ces endroits étaient vraiment paradisiaques et tellement naturels.




Kings Canyon

19082009

A 300 km au Nord-Est d’Uluru se dresse le grand canyon australien : Kings Canyon. Nous avons fait le tour de ce gigantesque canyon du haut de ses falaises afin de le surplomber et d’avoir une vue magnifique. Le cœur du canyon se situe 270m plus bas. Cette balade nous faisait penser à un décor d’Indiana Jones !! les petits ponts au dessus des failles et les échelles en bois agrémentaient bien le parcours. Afin de profiter encore plus des couleurs, on y a regardé le coucher du soleil.

Ce canyon nous a tellement impressionné que nous avons décidé d’y passer un 2nd jour en trouvant une belle rando à faire.  Nous avons à nouveau fait le défi aller en vélo et retour en rando car nous avions bien aimé la dernière fois. La rando sur les crêtes était superbe et donnait une vue sur toutes les plaines à l’horizon sur 360°.

Encore 2 journées bien remplies, on aime le Red Center !!




La culture Aborigène

18082009

Dans tous les parc nationaux que nous avons visité dans le Red Center, la culture Aborigène nous est largement présentée : un peuple vivant en harmonie avec la nature, des légendes en rapport ave les animaux autour de tous les sites sacrés. Nous avons également vu de nombreuses galeries d’art. Les tableaux sont très basiques mais gais de part leurs couleurs. Le commerce de l’art aborigène nous apparaît comme un vrai paradoxe car aujourd’hui les aborigènes sont mis aux bancs de la société et pas du tout considérés. Ces ancêtres de l’Australie sont maintenant des clochards vivant au dépend de l’état.




A l’assaut du mythe Uluru (Ayers Rock)

17082009

A 500km au Sud-Ouest d’Alice Springs, nous sommes allés visiter la plus grande attraction du Red Center qui attire plus de 500 000 visiteurs par an : Uluru (Ayers Rock) et Kata Tjuta (Mont Olgas). Sur la route un point d’intérêt nous a fait stopper : le Mont Conner. C’est un plateau qui culmine à 1000m de haut et que l’on a pris pour Uluru à première vue. Voyant ce mont de la route, on a décidé de s’en approcher en vélo par une piste réservée aux 4×4. Au bout de 10km on a compris pourquoi : on était en plein Paris-Dakar complètement embourbés !!! On a donc posé les vélos pour s’en approcher à pied. Ce trip nous a bien plu car nous sommes sortis des sentiers battus et on était en plein désert de sable rouge.

 

Le lendemain, levé de bonne heure pour profiter au maximum du parc d’Uluru. La matinée nous sommes allés faire la randonnée de la vallée des vents au cœur des monts Olgas : amas de 36 mastodontes en granit rouge. Chaque dôme à sa forme sculptée par l’érosion et tous sont disposés de manière aléatoire.

 

L’après midi, nous avons fait le tour d’Uluru qui a une circonférence de 10km et culmine à 348m. Ce rock de granit est vraiment impressionnant et impose le respect. En faisant le tour, on a découvert de multiples cavités aux formes variées et creusées par la pluie. On a imaginé une trompe d’éléphant, un cerveau humain ainsi qu’une gueule de requin !!

Ce lieu spirituel peut être vu de différentes couleurs suivant la luminosité : rouge/orange/ jaune sous le soleil, violet sous les nuages et marron/noir sous la pluie. Et oui, en plein mois d’Août (saison sèche), on a eu l’immense opportunité d’admirer Uluru sous la pluie en fin de journée. On a pu voir plein de cascades se former et dévaler ses flancs. Seuls 3% des visiteurs voient Ayers Rock sous la pluie !!!




Alice Springs et les Mac Donnell Ranges

15082009

Au bout de ces longues heures de route, nous sommes enfin arrivés à Alice Springs, accueillis par pleins d’aborigènes ivres errant au centre ville. Nous avons rapidement quitté cette ville inhospitalière pour prendre la direction de la chaîne de montagne : Mac Donnell Ranges. Ces montagnes s’étendent de part et d’autre d’Alice Springs sur une distance de 200 km. Nous avons découvert cette merveille de la nature, des falaises rouges, par rando et vélo.

1ère journée : Piste cyclable d’Alice Springs à Simpson gap. Ce chemin de 20km en montagne russe offrait la vue sur un paysage magnifique : le désert rouge et ses falaises abruptes. Le point d’arrivée est une faille dans la chaîne laissant apparaître d’immenses murs rouges et un trou d’eau en contrebas. En fin d’après-midi, afin de voir le coucher du soleil, nous avons gravi une falaise. Nous avions l’impression d’être les rois du monde au vue de l’immensité qu’on dominait.

2ème journée : Trail aux Ormiston Gorges et suite de la découverte des West Mc Donnell Ranges. Nous avons choisi de faire une rando autour des gorges les plus à l’Ouest de la chaîne. Les couleurs et la taille des falaises nous ont le plus impressionnés. Au niveau de chaque faille le long de la chaîne, il y a des trous d’eau qui donnent bien envie de se rafraîchir mais qui étonnamment sous trop glacés pour se baigner. Nous avons fini la journée en visitant d’autres failles ainsi qu’un site où les aborigènes prélevaient de l’ocre pour se peindre le corps lors des cérémonies.

3ème journée :  Ce fut notre défi Oz le plus intense !!

Le défi commença par 13km de vélo dans la vallée afin de rejoindre le point de départ du Larapinta trail. Nous avons attaché les vélos et pris le chemin inverse via 14km en haut des crêtes. On surplombait les Mc Donnell Ranges avec une vue à 360°. En arrivant au point de destination, nous ne pouvions passer à coté du lookout « point de vue » indiqué à 1,5km sans compter le dénivelé !! Nous avons admiré les Serpentines Gorges, elles aussi majestueuses. Alors que la fatigue commençait à venir et que le soleil était à l’aplomb, nous devions retrouver le van que nous avions laissé au bord de la route. 3km de piste ont donc clôturé notre effort de 5h, équivalent à un match marathon de Rolland Garros!!

Ensuite, on n’a même pas pris le temps de faire la sieste afin d’arriver à Alice Springs avant la fermeture des garagistes. En effet, le van faisait du bruit mais finalement on peut continuer comme ça.

4ème journée : Visite des East Mc Donnell Ranges. Ce coté de la chaîne est beaucoup moins impressionnant ; moins de couleurs et moins de dénivelé. Nous avons tout de même fait un petit périple en vélo (30km) pour voir deux failles : Emily et Jessie Gap. Eblouis par les paysages précédents, on n’a même pas été impressionné !!




A la croisée des chemins

10082009

Nous avons fait étape à Tenant Creek, point d’intersection entre les routes vers Alice Springs au Sud, Darwin au Nord et Mont Isa à l’Est.

La route depuis Mt Isa fut vraiment déserte. Les 2 ou 3 villages traversés n’offrent qu’un motel et une station essence.

Les aires de repos sont caractéristiques avec leur moulin à vent et leur tank d’eau. Après avoir passé la journée au volant sous plus de 30°C, nous avons profité du lac de Tenant Creek. La piste cyclable qui y mène ouvre la vue sur de superbes paysages aux couleurs chaudes, notamment lors du couché du soleil.

Le réveil à la fraîche (20°C) au milieu de ce décor d’aventurier nous régala.




Mont Isa / Rodeo / Lac Mondarra

8082009

Mont Isa, 23 000 habitants est la plus grande ville de l’outback avec Alice Springs. Nous y avons passé 2 jours. La 1ère soirée nous sommes allés voir le « rodeo show », plus grand évènement annuel de la ville. On dénotait un peu en short baskets au milieu des cowboys et des cowgirls !!!

Nous avons vu 3 activités différentes : des cowboys devant rester le plus longtemps possible sur des chevaux ou des taureaux complètement excités ; une course entre 2 chevaux montés par des cowboys et une vachette au milieu. L’objectif est pour le cowboy de sauter sur la vachette afin de la plaquer au sol et de l’immobiliser. Cette dernière attraction était le plus marrante car des cowboys rataient la vachette et s’étalaient par terre. Tout ça bien sur dans une ambiance 100% country avec le décor associé !!

Le lendemain nous sommes allés au lac Mondarra en vélo, 40 km aller-retour en plein soleil !! Le lac était magnifique, un vrai oasis au milieu du désert. Les derniers kilomètres étaient vallonnés et pittoresques. Un grand nombre de termitières en terre rouge « poussent » dans les champs.

Le soir nous reprenons la route pour les 1100km qui mènent à Alice Springs.




La route vers l’Outback

8082009

Après avoir fait quelques provisions pour tenir une semaine en autonomie, nous avons pris la direction de l’Ouest. 1000 km de ligne droite avant de rejoindre la 1ère grande ville Mont Isa, mais quand même quelques points d’intérêts sur la route.  Charter Towers, ancienne ville de l’or du Queensland, a gardé un caractère authentique avec ses jolies demeures. Nous avons ensuite fait un crochet de 150 km depuis Hughenden pour aller visiter « Little canyon » ou gorges de Porcupine. Vu l’état de la route, 30km avant l’arrivée nous avons préféré stopper le van. Décidés, on enfourche les vélos avec l’idée de faire du stop. A peine 300 m parcourus, un pick-up nous prend. Mais on fera quand même le retour en vélo !!! Le point de vue offert au sommet des gorges nous a donné raison de faire ce détour.

Le soir nous avons dormi à coté du lac de Richmond; petite bourgade avec son fuel, son supermarché et son motel. Aujourd’hui nous avons 500 km de ligne droite avant de rejoindre Mt Isa où le plus grand rodéo d’Australie se déroule en ce moment et pendant 3 jours.







Bienvenu au Pérou |
vacances au soleil |
Blog des GODINS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | celivacancesambiance
| D'un pôle à l'autre, il n'y...
| eenjaarinnederland